Contacts et personnes


Contact : SCI Vert Chez Nous 42 bis Avenue Guy Malé 66500 PRADES
06 13 71 98 26 / 04 68 05 32 76

 NOUS : 




  Je suis HUBERT Roger, j’ai  3 enfants (22,24 et 29 ans). Je suis né en juin 1956 à Bruxelles , j’ai d’abord vécu en Flandres puis en Brabant wallon. De 1970 à 1974, j’étais en formation d’électricien, et j’ai fait 1 an de plomberie en 75. Après quoi je mets tout ça en pratique dans l’entreprise familiale (installation s électriques et électroménager), que je reprends à la retraite de mon père (1986).
Entre-temps, je chante dans une chorale, je fais mes premiers pas en danses folk, je voyage avec mon frère en vélo et je visite la Grèce avec mes copains (en train). En juin 76 pris le tram 33 pour aller manger des frites chez Eugène. (voir Jacques Brel)
Mon travail m’amène à m’intéresser aux nuisances électromagnétiques.  De 1986 à 2000 je m’informe et me forme sur ces questions. Pas d’internet à l’époque, mais la Belgique a 25 ans d’avance sur la France, et la question n’est pas tabou.
En 1998  j’arrive en France avec ma famille, je m’installe près de Limoux, je rouvre une entreprise d’électricité  et multiservices    bâtiment. En 1999, mon premier chantier écologique dans l’Aude me permet la mise en pratique de mes connaissances en nuisances électromagnétiques.
En 2000  je rencontre Claude Brossard (spécialiste des nuisances EM), au boulot et au fest-noz.   Je fais mes premiers pas sur internet et   accède à beaucoup d’infos sur l’électromagnétisme, la construction écologique  et les chantiers participatifs. Je commence à travailler sur des maisons écologiques en Ardèche.
En 2002  je crée parallèlement une activité d’animation avec des jeux en bois qui me permet d’intégrer mes enfants, en activité occasionnelle.  
En 2005  je rencontre la Marie sur un plancher de bal, et je rapplique dans les Pyrénées-Orientales l’année suivante. Depuis 80 % de mon travail a lieu sur des chantiers de maisons en éco-construction, dans ce département ou les voisins (11,30,34,07,31). La plupart du temps en auto-construction,  et je développe une partie conseil pour les auto-constructeurs fauchés et débrouillards.
En 2011 je suis agréé contrôleur paille par les Compaillons, pour le département des P.-O.

                                     


Je suis Marie-Sylvaine Labesse, née dans le Berry en 1957, de père comptable et de mère secrétaire. Enfance rurale. Je vais donc sur mes 55 ans en 2012.


Je passe mon adolescence à Limoges, je pratique le canoé-kayak, j’entame une filière littéraire (bac en 75), la fac de droit me voit passer…avant d’effectuer une formation en menuiserie (CAP en 78). J’ai une vie de patachon, et je commence à faire les saisons d’été, (cueillette de fruits), et je débarque le 12 mai 1981 à Céret pour les cerises. Stage de taille des arbres en novembre à Prades.
J’y rencontre le père des mes enfants (nés en 84,86,89). Je participe activement au groupement d’achats de produits bios Le Serpolet. J’intègre la Fédé des Parents d’Elèves, je suis responsable des dernières bourses aux livres, et je participe au lancement du SEL départemental. Je suis actuellement membre du Sel du Conflent et de la Route ds Sels.
Je développe une activité de vente de papier recyclé, sur les marchés, les foires bios, et les Biocoop (Les Ptits Papiers, 20 ans d’âge). Peu à peu j’acquiers des compétences de secrétariat et de comptabilité, et j’apprends à parler et écrire la langue catalane. En 1998 je découvre le violon, répertoires traditionnels variés.
Je travaille de 2000 à 2006 en administratif au lieu de vie la Remonde, et dans l’association Cielo depuis 2008. Et je suis auto-entrepreneuse en confiture (de cynorhodons).
La militance m’absorbe occasionnellement : nucléaire, gestion des déchets, réseau-solidarité, ETB.
 Quand je serai grande, je ne m’occuperai plus que de violon, de musique et de danse. Sauf rhumatismes !

  • Je suis Catherine Cazenabe
Née à Tours en 1957, je quitte la Touraine à 18 ans pour bouger un peu en France. A la rencontre avec mon mari, nous nous installons dans la Sarthe et nous avons 3 garçons, qui ont de 29 à 35 ans aujourd’hui.
Après mon divorce, je m’installe à Taurinya (66). Je fais la connaissance de Kim qui me permet d’installer un chalet sur son terrain, où je reste 9 ans ; c’est l’apprentissage de la vie communautaire et de la vie avec peu de biens.
Après avoir fini d’élever mes enfants, je me suis formée à la vie professionnelle avec un CAP en direction de la petite enfance et des personnes âgées. J’ai travaillé quelques années. Actuellement je suis sans emploi et heureuse ainsi !




J’aimerais me former sur différents outils de communication non-violente, pour enrichir mes rapports avec mes voisins, mes amis… j’imagine bien que dans un habitat groupé, des conflits surgiront à un moment ou un autre et j’espère ainsi que notre groupe surmontera ces épreuves !
Je postule pour l’appartement de 48 m², mais je n’ai pas de finances à investir. J’aime le côté aventureux de ce projet et espère avoir la force de le mener à bien, avec l’aide des autres ».
                                                                                
                                                                                                                                                                                                  
                                                     

2 commentaires:

  1. Vous êtes FORMIDABLES !!
    Extra le blogg !
    Bisous doux de Béa

    RépondreSupprimer
  2. http://www.habitation-autonome.com/
    un site avec plein de chouette maison, a voir
    thomas

    RépondreSupprimer